was successfully added to your cart.

Invocation à Innu Nikamu!!! (2ème partie)

By 11 septembre 2017Blogue

Si je tiens tant à vous inviter à inclure le Festival Innu Nikamu dans vos projets de l’été 2018, c’est qu’il se déroule sur la Côte-Nord et que cet événement vous permet de visiter une communauté autochtone, dans ce qu’elle fait de meilleur.  Premièrement, la Côte-Nord, je peux vous en parler en long et en large, j’y suis née, mon conjoint également.  Et nous y avons vécu une grande partie de notre vie.  Mais aussi, à mon humble avis, la réconciliation, tant souhaitée par les Canadiens et les Premières Nations, ne peut avoir lieu seulement par l’intervention des gouvernements.  Si on y mêlait une curiosité, sans jugement, je crois que je pourrais entrevoir, de mon vivant, des relations plus harmonieuses entre nous.

C’est le deuxième événement auquel je participe (Festival Manitou au Mont-Tremblant, étant le premier), où il n’est pas question de politique ni de problèmes sociaux, encore moins de taxes ou d’impôts.  À ces deux événements, j’ai vu des membres des Premières Nations qui étaient fiers de présenter ce qu’ils réussissaient de mieux.  Et des non-autochtones, empressés d’en voir et d’en savoir plus.  Tous ces gens qui se côtoyaient avaient envie de se connaître et d’échanger.  Qui n’a pas dansé aux rythmes endiablés de Kashtin dans ses « partys » du temps des fêtes?  Qui ne s’est jamais délecté des produits de l’érable?  Qui n’aime pas le saumon fumé?

À Innu Nikamu, comme au Festival Manitou, j’ai rencontré des personnes inoubliables.  Qu’elles soient statuées ou non, elles m’ont toutes laissé un souvenir indélébile.  J’ai été impressionnée de leur ouverture et de leur amour prêt à donner, qui n’a rien à voir avec ce qui se raconte dans les médias.  Les événements que vous offrent les communautés autochtones, sont l’expression de leur identité mais aussi, une invitation à ne pas manquer.

Que ce soit un Pow Wow, un rassemblement musical ou culturel, ces événements sont sans alcool et sans drogues.  Peu importe l’identité de la personne intoxiquée, elle est invitée, de façon respectueuse, à quitter les lieux.  Les sites où ont lieu ces événements sont sacrés et doivent le demeurer pour toute la durée de ceux-ci.  Il revient à chaque individu, de part et d’autre, à démontrer du respect envers les organisations qui mettent leur cœur et leur âme, au service de la population, pour organiser des événements rassembleurs.

La Côte-Nord, ce n’est pas seulement des épinettes, des mouches noires et du froid.  C’est aussi des gens chaleureux, des fruits de mer et des bleuets.  Mais également des plantes médicinales, des conifères, et du savoir-faire, qui font partie intégrante de nos parfums d’arômathérapie.  Finalement, elle regorge de musiciens talentueux, souvent autodidactes, qui se produisent en public, devant des milliers de personnes.  À l’occasion, vous en découvrirez, pour qui c’est la première fois.

Troisième épisode, la semaine prochaine!!!

Innnuuuu  Nikamuuuuu!!!

https://www.facebook.com/InnuNikamu/

79bb46233543d56d3b53850072f2eef3ddddddddddddddddddddddddd