was successfully added to your cart.

Invocation: l’aromathérapie à Innu Nikamu 2017!!!

By 28 août 2017Non classé

Pour la première fois en 17 ans, Invocation a vécu le Festival Innu Nikamu (https://www.facebook.com/InnuNikamu/photos/a.494829533877412.128270.253918604635174/1804694069557612/?type=3&theater)  à Maniutenam (15 minutes de Sept-Iles), du 3 au 6 août 2017.  Effectivement, lorsque votre tipi est dressé directement en face de la scène, vous vous retrouvez au cœur des festivités.  En plus, l’accueil que nous avons reçu de Monsieur Réginald Vollant, Directeur général, et Madame Annie-Claude Bacon, responsable des exposants, nous est allé droit au cœur.  Finalement, le public qui a assisté aux spectacles,  nous a honorés de ses fréquentes visites, ce qui a rendu l’événement inoubliable.

Innu Nikamu est le plus grand rassemblement de musique autochtone en Amérique du Nord.  Ce festival est né d’une idée de Philippe Mc Kenzie, le père de la chanson en langue innue et de Florent Vollant, auteur-compositeur interprète et ancien du duo Kashtin.  Cette année, l’organisation présentait sa 33ème édition, qui encore une fois a été couronnée de succès.

Avec mon co-équipier, Réginald Thomas, originaire de Maniutenam, nous avons offert les produits Invocation, installés dans un tipi, en plein milieu du site, avec la scène droit devant.  Nous avons donc conversé avec les visiteurs de santé et de mieux-être, de savoir-faire autochtone, dans un environnement musical stimulant.  Les gens, autant des Premières Nations canadiennes que non-autochtones, ont été séduits par nos produits d’aromathérapie autochtone.  Les parfums, les produits spa et  les herbes traditionnelles se sont envolés, dans un climat de totale ouverture.

Le site, bondé surtout en soirée, offrait une vue incroyable.  Des kiosques de nourriture, certains avec des menus traditionnels amérindiens, d’artisanat (bijoux, capteurs de rêves), de vêtements, de jouets lumineux, entouraient le public.  Les visiteurs déambulaient d’un kiosque à l’autre avec curiosité, le sourire aux lèvres.  Les enfants couraient en riant.  Des amitiés sont nées.  Des bébés se sont endormis emmitouflés dans leur doudous, dans les bras de leurs parents ou grands-parents.

Des prestations musicales enlevantes ont rempli la grille-horaire.  Des groupes innus locaux ont performé mais aussi des invités de d’autres nations canadiennes sont montés sur scène.  Zacharie Richard s’est produit pour le spectacle du samedi soir, juste avant les feux d’artifice, qui soit dit en passant étaient magnifiques.  Finalement, pour la clôture du festival, Florent Vollant avec ses invités, nous ont offert un aurevoir plein de promesses, mais aussi très touchant.  En effet, un hommage a été rendu à Gilles Sioui, musicien wendat émérite, décédé le mois dernier.  Gilles ayant participé à au moins 25 des 33 éditions du Festival Innu Nikamu est considéré par ses pairs comme un ami de l’événement et des musiciens participants.

C’est avec nostalgie que nous avons plié bagages, dimanche en soirée.  Heureux de l’accueil que nous avons reçu mais aussi de tous les services qu’on nous a rendu tout au long de la fin de semaine.  Nous avons été considérés comme des invités et tout le week-end, l’organisation s’est assurée de notre confort et de notre satisfaction.  Toute l’équipe d’Invocation se joint à mon co-équipier et moi, pour adresser des remerciements sincères à toute l’équipe du Festival Innu Nikamu.  Nous vous invitons également, cher public, à ajouter cet événement à votre agenda pour l’année prochaine.  Il a toujours lieu le premier week-end d’août.

À la semaine prochaine, pour un autre épisode d’Innu Nikamu!!!

1c3be3ea2fa92f487e173a2e5dbd2cddxxxxxxxxxxxxxxxxxxx