was successfully added to your cart.

Le processus de fabrication artisanale de nos parfums dure 14 mois. Nous détaillons dans cet article les principales étapes.

Nos parfums sont nés d’une subtile synthèse de la haute parfumerie française et de l’herboristerie amérindienne. Ainsi, les deux techniques se retrouvent dans notre processus de fabrication.

Le repos des huiles essentielles

Premièrement, pour que les huiles essentielles puissent développer leurs arômes et fragrances maximales, elles doivent maturer au moins une année; exception faite des citrus qui peuvent être utilisés immédiatement. Ainsi, nous devons acheter bien à l’avance ces huiles en prévoyant la quantité dont nous aurons besoin l’année suivante. Habituellement livrés en contenants de métal ou de plastique, elles sont immédiatement ré-embouteillé en cruches de verre ambrées pour être en contact d’une substance naturelle. Les cruches sont mises sur des étagères de bois dans un lieu qui a été préparé pour émettre en continu des énergies bénéfiques qui tranquillement imprégneront les huiles de leurs vibrations.

Le mélange

Elles sont ensuite mélangées ensemble en fonction des formules de nos divers parfums, et reposeront alors un mois lunaire (au moins 28 jours) afin que les huiles puissent bien s’harmoniser ensemble. Ce mélange c’est le concentré du parfum.  Après un mois de repos et de maturation, le concentré sera mélangé avec l’alcool biologique.

L’intention du parfum

C’est alors qu’Aigle Bleu fait le rituel chamanique qui permet d’encoder les parfums avec des intentions spécifiques. Chaque parfum possède ses propres intentions. Ce processus, scientifiquement prouvé, influence positivement le parfum en augmentant exponentiellement son efficacité. Des thérapeutes et chamans de tous les continents ont témoigné de l’efficacité exceptionnelle des parfums Invocation, particulièrement le Chiiyaam, qui est celui qui est le plus utilisé par les thérapeutes. Ce mélange reposera encore un mois afin de bien marier le concentré avec l’alcool qui portera le parfum. Ce dernier est maintenant appelé le jus.

La touche finale et l’énergie

Vient ensuite l’étape du glaçage et du filtrage. Pour que les cires de certaines huiles puissent être filtrées, nous refroidissons le jus. Il est ensuite filtré. Le produit fini ainsi obtenu, le parfum, sera ensuite embouteillé, conditionné, et sera prêt pour la vente.

Pour influencer favorablement les énergies du parfum, nous sommes attentifs à ce que le personnel qui y travaille soit de bonne humeur dans des locaux sains. Aussi, nous avons choisi la chaleur d’un personnel humain plutôt que l’automatisation et des robots pour notre production. Nous pouvons ainsi fournir du travail à la population amérindienne autour de nous. C’est d’ailleurs une des raisons pour lequel nos produits sont plus dispendieux que d’autres. Le personnel humain est plus complexe et coûte plus cher que des machines ! 🙂

 

Votre équipe dévouée à Invocation.