was successfully added to your cart.

Les Pow-wow: expression de l’identité amérindienne

By 26 juin 2017Blogue

Le circuit des Pow-wow est lancé pour la saison et de nombreux événements du genre auront lieu au Canada et aux États-Unis.  Traditionnellement, les Pow wow étaient des manifestations religieuses liées au chamanisme ou avaient lieu pour souligner les exploits des guerriers.  Pour les Autochtones, c’est un rassemblement qui permet également la rencontre  et l’échange entre familles et amis.  Ce sont aussi des événements où tous sont conviés, où un festival de couleurs et de plumes qui ornent les regalias démontrent le travail d’artisans talentueux. La conception d’une regalia représente souvent le travail de plusieurs années, où chacun tente de la magnifier et de la rendre plus personnalisée.  Des règles claires et sacrées régissent les Pow wow, autant pour les participants que les gens du public.

Un peu d’histoire…

Les Pow wow auraient pris naissance chez les Pawnees il y a deux siècles et se seraient étendus chez les Omahas par la suite, deux Nations des  États-Unis.  D’autres historiens attribuent les origines de cet événement à la Société de Guerriers appelé Grass Dancers.  La version plus moderne, celle que l’on présente encore aujourd’hui, serait apparue il y a 100 ans au Nord-Ouest des États-Unis et du Canada.  Les danses amérindiennes étaient mal perçues par les non-autochtones puisqu’ils y voyaient des danses de guerre.  Les autorités religieuses chrétiennes quant à elles, s’opposaient à toutes manifestations religieuses traditionnelles, ce qui incluait les danses et les cérémonies.

Au Canada, la loi sur les Indiens, spécifiquement l’amendement de 1895, a interdit toutes cérémonies où les participants autochtones pouvaient recevoir des dons, même sous forme de cadeaux.  En 1914 furent interdits les danses traditionnelles et le port de vêtements traditionnels en dehors des communautés, sous peine de conséquences graves.  Et en 1925, furent interdits officiellement les Pow wow, La  Danse du Soleil et les loges de sudation.

Ce n’est qu’en 1951 qu’une refonte de la Loi sur les Indiens a permis la reprise des Pow wow en toute légalité au Canada.  La tournure des Pow wow que l’on connaît aujourd’hui prend davantage une tournure festive et culturelle.  Cela donne lieu également à des rencontres basées sur la guérison, la sobriété, l’expression culturelle et la fierté de l’identité.  Des compétitions de danses et de tambours, des foires, des dégustations et des expositions et ventes d’artisanat autochtone sont inclus dans l’horaire de ces week-end et occasionne le déplacement des participants pour assister à plusieurs de ceux-ci, sur des milliers de kilomètres.

 

La suite la semaine prochaine!

http://www.tourismeautochtone.com/edito-vivez-les-pow-wow/